Dernière actualisation de la page: janvier 2016

Chantal Marchand, 49 ans, Bordeaux

J’ai souffert pendant des années de troubles du sommeil. Ceux-ci étaient naturellement causés par une nervosité latente ou, pour employer un terme peut-être plus apte à décrire cet état qui a étendu son emprise sur toute la journée comme un cercle vicieux, une terrible anxiété. J’avais du mal à m’endormir et pouvais à peine dormir plus de 3 heures d’affilée. Cas typique d'insomnie. Dès que je me réveillais, je me mettais à ruminer de sombres pensées et ne pouvais qu’avec difficulté retrouver le sommeil. Mes problèmes de sommeil avaient pris une telle ampleur que j’étais dans un état de détresse psychique dès que la nuit commençait à tomber et que j’avais peur d’aller me coucher et de ne pas pouvoir dormir, alors que j'avais parfois terriblement sommeil. En conséquence, quand j’allais au lit, j’avais déjà une tension artérielle et un pouls élevés, ce qui bien sûr ne faisait que rendre plus difficile encore mon endormissement. La « peur de la peur » est un état terrible, que je ne souhaite à personne, même à mon pire ennemi !

Les troubles du sommeil peuvent survenir sans que l’on puisse en déterminer la cause. Tel était mon cas. Ou, tout du moins, c’est ce que je pensais à l’époque. Je dois avouer avec le recul que j’étais alors soumise à beaucoup de stress, peut-être même s’agissait-il d’un burn-out, je ne peux l’exclure.

J’avais tout essayé et pourtant, nuit après nuit, je restais éveillée dans mon lit sans trouver le sommeil : les sédatifs comme la valériane, les somnifères comme la mélatonine, les plantes à action antidépressive comme le millepertuis, etc. Énumérer toutes les substances que j’ai essayées me ferait sortir de mon sujet. Je préfère plutôt parler de ce qui, par chance, m’a vraiment aidé à vaincre mes problèmes de sommeil : les acides aminés.

Un ami, sujet comme moi à l'insomnie, m’avait à l’époque parlé d’acides aminés naturels sous forme de compléments alimentaires pour les personnes souffrant de troubles du sommeil. Cet ami m’était à l’époque d’une aide inestimable. J’étais tellement contente de pouvoir échanger mes impressions avec quelqu’un capable de comprendre les vrais troubles du sommeil et toutes les souffrances qui y sont liées. J’espère pouvoir moi aussi vous aider un peu grâce à mon expérience en matière de sommeil. Savoir que l’on n’est pas seul avec ses peurs et ses soucis fait beaucoup de bien.

Ces acides aminés 100% naturels m’ont véritablement beaucoup aidé dans mon épuisant combat contre l’insomnie. Je suis tellement soulagée ! Il a certes fallu environ deux mois avant que je puisse affirmer avec certitude et bonheur pouvoir enfin à nouveau bien dormir, mais tout de même… Depuis environ un an, je n’ai plus peur de m’endormir. Je ne suis plus non plus sujette à de fréquents réveils nocturnes et je dors de nombreuses heures d’affilée. Et même si je me réveille, j’arrive à très rapidement retrouver le calme intérieur et à me rendormir. J’ai en effet la certitude de faire du bien à mon corps avec les acides aminés et que tous les processus métaboliques nécessaires à la vie fonctionnent mieux même si je manque de sommeil. Tout ceci est très tranquillisant et se répercute sur la journée. Je me sens plus équilibrée et sensiblement plus performante. Mon humeur et l’état de mes nerfs se sont considérablement améliorés.

Je suis certaine que les acides aminés m’ont aidé à sortir du cercle vicieux de l’insomnie. Si vous avez d’autres questions au sujet du sommeil, ou des suggestions, n'hésitez pas à m’envoyer un courrier électronique à l’adresse suivante :

chantal.marchand1@googlemail.com

Bien à vous
Chantal Marchand

P. S : Il est très important pour moi de pouvoir échanger mes impressions avec mes compagnons d’infortune sur le sujet des troubles du sommeil. C’est pour cette raison que j’ai créé cette page. Les courriers électroniques publicitaires ne m’intéressent absolument pas et je vous remercie de votre compréhension ! Je me réjouis en revanche à l’avance de tous les autres messages que vous m’enverrez !

P.P.S Je tiens à remercier du fond du cœur les nombreux courriers que vous avez eu la gentillesse de me faire parvenir. Il est réconfortant de savoir que l’on n’est pas seul face à ses problèmes, ses soucis et ses peurs. Je voudrais ajouter ici encore quelques conseils d’ordre général sur le thème du sommeil et de l’humeur qui, par le biais de l’échange d’expériences, se sont révélés utiles

  • Je ne peux que vous conseiller de lire l’ouvrage de l’éminent spécialiste du sommeil, le Professeur Billiard: « Le guide du sommeil: comment bien dormir ». Il contient de nombreuses informations rassurantes, par ex. le fait que se réveiller plusieurs fois par nuit n’est pas du tout un problème, car cela n’a rien à voir avec le sommeil profond.
  • Bien qu’ayant constaté une nette amélioration de mes troubles du sommeil après 8 semaines seulement, j’ai pris ces acides aminés en suivant strictement la dose recommandée les 3 premiers mois. J’ai toutefois progressivement diminué le dosage par la suite et je ne prends plus aujourd’hui d’acides aminés que sporadiquement, par ex. en cas de fort stress. Je ne souffre plus de sévères troubles du sommeil.
  • Beaucoup de compagnons d’infortune disent également que leurs problèmes d’humeur ou de sommeil s’expliquent, pendant les mois d’hiver où la luminosité est faible, par un déficit en sérotonine. La sérotonine est principalement sécrétée à la lumière du jour. Quelqu’un ayant une tendance à la dépression saisonnière peut faire installer chez lui ou au bureau une lampe de luminothérapie. La qualité de ces lampes est telle qu’elle parviennent à donner à l’organisme et même au système hormonal l’illusion d’une abondance de lumière estivale, même lorsque le temps est sombre et morose à l’extérieur.
  • Si jamais il vous semble manifester des troubles de l’humeur dépressifs, il est important de vous forcer de temps en temps à pratiquer des activités, même si cela vous pèse. Je ne vais pas aborder ici le sujet de dépression sévère. Le mieux dans ces cas est probablement de prendre les acides aminés en complément d’une thérapie.
  • De manière générale, il ne faut surtout pas avoir peur de consulter un psychologue. La dépression est malheureusement devenue une endémie, ce genre de démarche ne doit plus aujourd'hui gêner personne.

Et, pour finir, une petite remarque encore sur la dépression. On a l’impression d’être dans une situation sans issue et on a du mal à s’imaginer que cet état puisse un jour jamais s’améliorer. Vous pouvez pourtant en être certain : c’est possible ! Il faut y croire !

Je me réjouis à l’avance de tous les courriers électroniques que vous m’enverrez et qui confirmeront mon expérience !

On trouve sur internet beaucoup de choses effroyables au sujet des troubles du sommeil. On peut lire, dans certains forums, des récits d’expériences qui sont pour le lecteur proprement effrayants et déconcertants. Croyez-moi, c’est seulement parce que les gens ne participent à ce type de forums de discussion que dans les moments les plus difficiles. Lorsque ces mêmes personnes vont mieux (et, un jour ou l’autre, TOUT LE MONDE va mieux), elles ne le font presque jamais savoir.

 

Ajout de janvier 2016

J’avais presque oublié ce site, tellement les insomnies font partie du passé. Je voulais juste vous envoyer mes bons vœux et rassurer mes lecteurs. Car même si ce n’est pas très souvent, je lis toujours mes mails. Et surtout, surtout : vous allez vous en sortir, croyez-moi. 2016 sera l’année de votre changement !

 

Ajout de juin 2012

Même si l’été a du mal à se décider cette année, ces rayons de soleil parcimonieux font le plus grand bien. Protégez votre peau, bien sûr, mais même en ville, n’hésitez jamais à sortir afin de recharger vos batteries personnelles ; nous avons tous besoin de lumière, et ce sera le meilleur atout pour affronter l’hiver. Ceci dit, j’espère tout de même que l’été va finir par percer, car il se fait un peu capricieux ces temps-ci :-)

 

Ajout de janvier 2012

Bonne année à tous, et encore un immense merci pour vos tendres vœux de nouvelle année. Vous me touchez beaucoup, et je suis heureuse de constater que mes petits conseils vous font du bien. À bientôt mes amis.

 

Ajout de décembre 2011

Bouuuuh... nous voilà en plein dans les sombres journées d’hiver. Selon notre emplacement géographique, certains n’ont que quelques heures de soleil par jour (notamment dans les pays autour de la Baltique). Malheureusement, l’été n’a pas été vraiment génial, de telle sorte qu’il n’a pas pu nous livrer suffisamment d’endorphine pour remplir nos petits « moteurs humains ». Ce manque de lumière provoque tous les hivers de nombreuses dépressions, et je m’en rends bien compte à en lire votre courrier. Prenez soin de votre alimentation, et au cas échéant, faites comme moi et prenez un complément alimentaire. Ça ne fait de mal à personne, et ça vous aidera à trouver le calme et la sérénité nécessaires à surmonter l’hiver. Et évitez l’alcool, source de dépression !

 

Ajout d’avril 2011

Le printemps commence tout doucement à pointer son nez. J’ai repeint ma chambre à coucher le mois dernier, et retiré tous les gadgets inutiles susceptibles d’attirer l’attention. Je m’apercois que ce calme me fait un bien fou, même si de façon générale je passe peu de temps dans ma chambre, à part pour y dormir. Je continue à passer de bonnes nuits d’un sommeil sain et continu. Et d’ailleurs, je ne suis plus très souvent sur internet – j’espère que vous ne m’en voulez pas, et que vous aussi allez bien.

 

Ajout de novembre 2010

Çay est, ce n’est pas encore l’hiver, mais ça en a tout l’air... et j’avoue que ce n’est pas ma saison préférée. Alors j’essaie d’en tirer le meilleur, de me faire plaisir et de me « cocooner » un peu. D’ailleurs je vais régulièrement au sauna depuis un moment, et de temps en temps au solarium. Pas trop souvent car il ne faut pas en abuser; mais ça me fait du bien. Ce doit être la lumière. Le soir à la maison, je me mets à l’aise et ne me stresse pas, tout en restant active; je continue à voir mes amis et fais du sport. Tout ça contribue à ma « chasse au blues hivernal ». Je continue aussi à prendre ces acides aminés chaque jour, et ça aussi me fait vraiment le plus grand bien.

 

Ajout de juillet 2010

Le bon d’achat que je vous ai donné lors de mon dernier ajout semble avoir marché car j’ai reçu beaucoup de messages de remerciement, ce dont je me réjouis bien évidemment.

D’ailleurs cet été est sensationnel. J’essaie de passer le plus de temps possible dehors car les rayons du soleil sont bons pour le moral. Je me sens sereine et relaxée.

On ne peut vraiment plus parler de troubles du sommeil et mes insomnies font partie du passé. Mais la canicule et le soleil qui se lève tôt me font passer des nuits un peu plus agitées que d’ordinaire. Comme beaucoup d’entre vous d’ailleurs, si j’en juge votre courrier.

J’essaie donc de maintenir le plus de fraîcheur et d’obscurité possibles dans la chambre à coucher. Et par précaution, et afin de ne pas troubler mon nouvel équilibre de sommeil, je reprends de nouveau mes acides aminés et ceux-ci me font le plus grand bien.

N’hésitez pas à m’écrire et m’envoyer des nouvelles!

 

Ajout de février 2010

Cette année encore j’ai vraiment bien tenu le coup et n’ai pas succombé à la grisaille des courtes et moroses journées d’hiver. Il faut dire que les acides aminés m’ont vraiment aidée. J’ai d’ailleurs un petit tuyau: j’avais reçu un bon d’achat avec lequel on pouvait obtenir une ristourne de 10%. Je l’ai utilisé lors de ma dernière commande et il était toujours valide. Je m’autorise à vous le communiquer. C’est le numéro JB8Q-HYEK-LSDV-I6BH. Bonne chance!

 

Ajout d’octobre 2009

La prise d’acides aminés me réussit toujours aussi bien. L’automne approche et pour la première fois depuis bien longtemps, je ne crains pas la dépression hivernale ni autre crise de mélancolie. Je me réjouis même à l’idée de passer des moments douillets « au coin du feu » et suis bien décidée à me dorloter: des bougies (pour remplacer la cheminée), un bon roman ou un film, et le tour est joué. Et puis il n’y a pas de mystère, beaucoup d’air me fera le plus grand bien dans la journée. Cela ne m’empêche pas de préférer l’été et cela ne risque pas de changer, mais j’ai fini par apprendre à gérer ma crainte de l’hiver et peux désormais apprécier ses côtés positifs.

 

Ajout de mai 2009:

Je voudrais aborder une question qui m’est régulièrement posée: n’y a-t-il aucun risque à commander des acides aminés sur internet?

Je pense que cela dépend du fournisseur, si la marchandise correspond à la commande et si elle va réellement être délivrée. Je ne peux malheureusement pas juger du sérieux d’autres fournisseurs, n’en ayant pas fait l’expérience moi-même, mais on parle beaucoup de fraudes sur internet. C’est la raison pour laquelle je commande directement chez le fabricant. Je ne saurais donc que le recommander aux personnes souffrant d’insomnies et autres troubles du sommeil.

Cordialement
Chantal